Publié par : Marie Jo Ghorra | 5 janvier 2017

Remise du Prix littéraire des lycéens du Liban 2016 à Baptiste Beaulieu

Remise du PL2016 à Baptiste Beaulieu

La remise officielle du prix littéraire des lycéens du Liban s’est déroulée le mercredi 9 novembre à 19h sur le stand de l’AEFE au Salon du Livre Francophone de Beyrouth. Le roman qui avait été choisi en mai dernier est Alors vous ne serez plus jamais triste de Baptiste Beaulieu. C’est un livre qui raconte la relation entre un médecin veuf qui voudrait en finir et une vieille femme qui chercher à l’en dissuader.

L’auteur a répondu à quelques questions posées par les membres du prix littéraire à propos de son processus d’écriture et de son roman. Baptiste Beaulieu a expliqué notamment qu’il s’inspirait de son entourage et de ses patients pour créer des histoires et des personnages. Dans un hôpital, on retrouve tout le monde : pauvres, riches, jeunes, blonds, roux, vieux, femmes, bruns, hommes; ce qui lui permet de connaître différentes « trajectoires de vie ». La question des sources d’inspiration pour créer les deux protagonistes a été posée, la vieille femme est en partie inspirée de sa grand-mère et l’auteur a confié qu’il y avait de lui dans les deux protagonistes. Le jeune romancier ressent aussi une nécessité de transmettre les souvenirs que lui confient certains de ses patients, c’est une de ses motivations d’écriture. Il a aussi évoqué son besoin de partager le beau de l’humain et de la vie dans ses écrits, ce qu’il appelle les « perles d’humanité ». Au fil des réponses qu’il a apportées, Baptiste Beaulieu a expliqué l’importance du public dans ce qu’il écrit. Le lecteur a acheté le roman et il faut qu’il en ait « pour son argent », c’est donc à l’auteur de lui raconter des histoires inédites, de lui transmettre des idées et des émotions. Il a aussi souhaité exploiter le livre en tant qu’objet plastique, ce qui se remarque par la numérotation inverse des pages qui est un compte à rebours jusqu’à la fin du roman et de la vie d’un des protagonistes.

Après l’échange avec l’auteur, deux membres du prix littéraire ont fait la lecture de deux passages qui les avaient touchés dans le roman. Les deux élèves avaient choisi des dialogues qui illustraient bien le ton de l’écriture dans ce récit, plein d’humour et de vitalité malgré le sujet principal : le suicide.

Ensuite, le président du jury du prix littéraire des lycéens a prononcé un discours qu’il avait écrit à propos de Alors vous ne serez plus jamais triste et surtout à propos du message optimiste transmis par le roman à ceux qui le lisent.

Finalement, le prix littéraire des lycéens a été remis à Baptiste Beaulieu qui a souligné qu’il était particulièrement heureux d’avoir pu toucher un public jeune, celui des lycéens, avec Alors vous ne serez plus jamais triste.

Sophie Quinqueton, élève de 1ère S au GLFL

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :